blackcurrant-219775

Bourgeon de cassis vs inflammation 

La nature n'a pas fini de prendre soin de nous, et ce sous toutes les formes qu'elle nous donne et que nous voulons bien apprivoiser. 

Saviez-vous que les bourgeons (la gemmothérapie), ont la propriété de rajeunir nos tissus ? 

C'est particulièrement vrai pour le bourgeon de cassis. 

Le cassis est un remède connu depuis  Sainte Hildegarde de Bingen. 

Le cassis, c'est Ribes Nigrum en latin. 

Nous le connaissons surtout dans le kir, accompagné d'un bon vin blanc ou d'un champagne. 

Mais ses proprietés sont simplement stupefiantes. 

Le bourgeon de cassis agit sur tous les paramètres de l'inflammation, et surtout de l'inflammation allergique. C'est la stimulation des glandes surrénales qui génère cette cortisone naturelle et explique ces actions anti-inflammatoires et anti-allergiques. 

Le bourgeon de cassis est particulièrement indiqué dans le traitement complémentaire de fonds de l'arthrose, dont il est le pivot central. Il protège et  régénère le cartilage et redonne de l'élasticité aux articulations. Il nettoie tout le système articulaire des toxines accumulées, surtout en cas de terrain goutteux, avec acide urique élevé. 

C'est également Le bourgeon de l'apaisement des situations difficiles, des organismes surmenés par des infections longues et traumatisantes. Il permets un retour à l'équilibre et la paix des tissus. 

Les allergies des voies respiratoires tireront un grand bénéfice de son bourgeon, ainsi que les enfants gavés d'antibiotiques pour des rhino-pharingites répétées, rhumes des foins, coryza chronique, asthme, emphysème et les enfants au système immunitaire éffondré (en association avec le bourgeon d'églantier ROSA CANINA, à raison d'une goutte / kg de poids/ jour de chaque bourgeon en cure de 3 semaines). Ainsi que tous ceux qui ont subi des traitements prolongés à la cortisone. 

C'est aussi le bourgeon souverrain de la convalescence, car sa stimulation des surrénales réveille toutes les fonctions du corps. 

Comment l'utiliser ?

50 gouttes le matin à jeun, car les surrénales sont du matin, et la sécrétion de cortisol est, à ce moment, maximale. La journée commence, et on a besoin d'être boosté.

Crises d'asthme ou d'urticaire : on attaque direct à 100 gouttes, l'effet anti-inflammatoire et anti-allergique bloque la crise. 

 Pour toute autre situation d'inflammation (maladie de crohn par exemple), entre 25 et 50 gouttes le matin à jeun.

Le cassis se prends toujours le matin à jeun uniquement. 

Les bourgeons sont la meilleure et la plus belle médecine que la nature nous donne. Sachons ne pas l'oublier et nous en servir afin qu'elle perdure.